Nos Ambassadeurs témoignent

Processus de recrutement ? Variété des missions ? Positionnement ? Événements du cabinet ?

Nos Ambassadeurs témoignent

Nos Ambassadeurs sont prêts à répondre à la moindre de tes questions !
Découvre vite leur témoignage et rapproche-toi du Stanwellien de ton choix via LinkedIn !

Agro ParisTech

Maxime
Consultant Senior

Arts et Métiers ParisTech

Sébastien
Consultant Senior

Audencia

Clémence
Consultante

EDHEC

Thibaut
Consultant Senior

EM Lyon

Orlane
Consultante

ESCP

Sophie
Consultante Senior

ESSEC

Arthur
Consultant

HEC

Philippe
Consultant

Polytechnique

Gauthier
Consultant

Thibaut Grandjacques

Pourquoi Stanwell ?

Stanwell est un cabinet qui ne fait pas comme les autres : une recherche constante du sur-mesure pour le client, une forte dimension entrepreneuriale en interne (en témoigne l’association Blue Circle) et une proximité / entraide entre tous les collaborateurs quel que soit le niveau hiérarchique. Stanwell est un cabinet très ambitieux, qui ne cesse de croître grâce à une exigence forte et une qualité de service pour le client reconnues par tous. C’est donc un vrai plaisir d’évoluer dans une atmosphère à la fois stimulante intellectuellement et chaleureuse !

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

J’ai été diplômé de l’EDHEC en 2014 et ai suivi un cursus Business Management. Avant de rejoindre Stanwell, j’ai fait des stages en marketing chez Albatross Global Solutions à Shanghai, dans les opérations chez Groupon au Maroc et enfin chez TNS Sofres à Paris en tant que chargé d’études marketing. Cela fait maintenant un an que je travaille chez Stanwell sur des missions aussi variées que la transformation omnicanal dans le secteur du retail ou des problématiques RH et change dans le secteur bancaire.

Quel est ton meilleur souvenir au sein du cabinet ?

Difficile de n’en retenir qu’un, j’ai en tête l’ensemble des événements Stanwell, fréquents et variés, pendant lesquels on peut se retrouver : dîners, afterworks, événements Blue Circle, rencontres sportives. Bon allez, si je devais en choisir deux, ce serait le Séminaire en Sardaigne cet automne et l’événement Stanwell-football (je ne vous aurais pas dit cela si mon équipe avait perdu lors du dernier tournoi).

Retrouve Thibaut sur Linkedin

×
Maxime Tellier

Pourquoi Stanwell ?

Je recherchais un cabinet proposant des missions « challengeantes » dans une atmosphère collaborative avec la possibilité de s’impliquer dans la vie du cabinet. On me l’a vendu en entretien c’est pour cela que je suis venu…. Mais surtout je le retrouve au quotidien et c’est pour ça que je suis resté et que j’y suis toujours ! Après 1 an et demi au cabinet je confirme que ce n’était pas juste un écran de fumée des « 100 jours » mais bien un état normal !

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

J’ai une double formation Ingénieur et Commerce. Après un diplôme d’ingénieur agro obtenu en 2013 entre Rennes et AgroParisTech, j’ai réalisé un stage en Management Consulting chez Accenture. J’ai complété cette formation avec le Mastère Spécialisé Strategy & Management of International Business (SMIB) de l’ESSEC. Cela fait maintenant un an et demi que je travaille chez Stanwell sur des missions variées pour des clients du monde de la Banque ou de l’Assurance.

Quel est ton meilleur souvenir au sein du cabinet ?

La soirée des 10 ans Stanwell : un condensé de l’ADN du cabinet ! Deux mots : « ATYPIQUE » –recréer de faux locaux et détruire un mur pour laisser apparaitre un bar et une salle de soirée il fallait y penser ! ; « COLLECTIF » – regrouper l’ensemble des « Stanwelliens » ayant participé à l’aventure, c’était une évidence !

Retrouve Maxime sur Linkedin

×
Gauthier Petetin

Pourquoi Stanwell ?

J’aime m’investir à fond dans mes projets mais j’ai aussi souvent besoin de changement. Chez Stanwell, j’ai tout de suite compris que j’étais arrivé au bon endroit. J’ai découvert une sorte de ruche dans laquelle les idées fusent et où l’on ne s’ennuie jamais. Les missions portent sur des sujets très prenants ce qui reste la chose primordiale. Même à côté des missions, l’implication générale des consultants chez Stanwell est grande, de nouveaux projets en interne naissent chaque jour. Le système est flexible, laisse beaucoup de libertés aux consultants et sait reconnaitre chacun pour la qualité de ce qu’il entreprend quelle que soit son ancienneté. Les évènements tels que le séminaire, les trimestrielles, les afterworks ou les week-ends sont fréquents (et parfois même surprenants.. mais je n’en dirai pas plus). Ils permettent de faire connaissance très rapidement avec les autres membres du cabinet ce que j’ai beaucoup apprécié à mon arrivée !

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

J’ai été diplômé de l’X à l’issu de ma dernière année de spécialisation en génie civil à l’Imperial College London. Je me suis rapidement écarté du milieu de la construction car j’avais débuté la création d’une application mobile sociale avec un ami et nous avons voulu poursuivre cette expérience entrepreneuriale à plein temps à l’issu de nos études. J’ai ensuite poursuivi dans la programmation en rejoignant une boite qui développait un système d’exploitation innovant; mais c’est finalement dans le conseil chez Stanwell que j’ai trouvé mon équilibre.

Quel est ton meilleur souvenir au sein du cabinet ?

J’ai déjà passé beaucoup de bons moments chez Stanwell au cours des missions chez le client avec qui nous avons toujours eu une très bonne relation mais aussi au cours des nombreux évènements internes du cabinet. Pour mon meilleur souvenir je vais opter pour le week-end ski car les organisateurs étaient particulièrement exceptionnels.

Retrouve Gauthier sur Linkedin

×
Sébastien Himach

Pourquoi Stanwell ?

En sortant d’étude, j’avais la certitude de vouloir faire du conseil. Seul hic : j’avais un problème avec les « usines à consultants », dans lesquelles la performance et le travail des niveaux hiérarchiques les plus bas sont à mon sens trop rarement reconnus. De plus, la culture d’entreprise est un vrai paramètre dimensionnant pour moi : je ne peux imaginer évoluer dans un cadre où l’entente entre collègues et l’absence de faux-semblants ne sont pas la norme.

Dès le 1er entretien chez Stanwell, j’ai compris que c’était l’entreprise qui me convenait parfaitement : un manager qui me parle franchement, me demande de raconter « une histoire », qui conclut en me parlant avec passion de sa dernière mission à Singapour… J’en suis ressorti avec des étoiles dans les yeux. Après plusieurs mois d’expérience j’en suis toujours aussi convaincu , Stanwell propose une carrière passionnante et stimulante, le tout dans une ambiance de travail décomplexée et humainement enrichissante.

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

Je suis diplômé du cursus Grande Ecole des Arts et Métiers Paristech, et j’ai réalisé en dernière année un Master of Science à l’université de Melbourne spécialisé en Economie et Management stratégique.

J’ai connu mes premières expériences de travail dans l’industrie (ArcelorMittal, Louis Vuitton) avant de me tourner vers le conseil en y étant particulièrement sensibilisé lors de mon année à Melbourne.

Quel est ton meilleur souvenir au sein du cabinet ?

Sans aucune hésitation la soirée des 10 ans de Stanwell. Un condensé de surprises hors du commun comme seul Stanwell en a le secret, bien loin des séminaires et soirées classiques d’entreprise.

Retrouve Sébastien sur Linkedin

×
Clémence Larhant

Pourquoi Stanwell ?

Le positionnement de Stanwell m’a tout de suite séduite : un cabinet qui propose des missions variées et challengeantes avec une très forte inclinaison pour l’innovation.  Cette première inclinaison s’est confirmée pendant mes entretiens de recrutement où les managers et associés que j’ai rencontrés m’ont donné envie de travailler avec eux et m’ont décrit un cabinet jeune et dynamique où chaque consultant a sa place.

Et je n’ai pas été déçue !

Après 8 mois chez Stanwell, j’évolue dans une ambiance de travail collaborative et humainement enrichissante.  

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

Après un baccalauréat économique, j’ai opté pour une classe préparatoire commerciale.

J’ai ensuite intégré Audencia Business School, obtenu mon diplôme en 2017, et rejoint Stanwell immédiatement après.

Cela fait maintenant quelques mois que je travaille chez Stanwell, et  j’ai déjà réalisé deux missions en Banque sur des problématiques diverses, comme par exemple le lancement d’un incubateur interne.

Quel est ton meilleur souvenir au sein du cabinet ?

Je dirais le Séminaire, auquel j’ai été invitée alors même que je n’avais pas encore commencé ma première semaine : l’occasion de découvrir ses collègues dans un cadre informel et d’avoir un avant-goût des nombreux événements organisés par le Cabinet qui ponctuent l’année !

Retrouve Clémence sur Linkedin

×
Orlane Schneider

Pourquoi Stanwell ?

Comme beaucoup de jeunes diplômés, je souhaitais faire du Conseil en sortie d’école. Seul bémol : je refusais d’intégrer une usine à conseil « made in China », sans réelle marque de fabrique. Le ton décalé de Stanwell, son positionnement historique en banque/assurance, sa structure souple et son orientation startup avec Blue Circle et WedR ont su m’apporter la touche d’originalité que je recherchais.

Désormais à bord du navire, je suis chaque jour un peu plus impressionnée par le degré de confiance et d’autonomie que Stanwell accorde à chacun de ses collaborateurs.

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

Je suis diplômée du programme Grande Ecole/Droit à l’EMLYON. Dans le cadre de mon cursus, j’ai fait des stages en Finance d’entreprise (Audit chez KPMG) et en Assurances (Business Development chez AXA). En septembre 2017, j’ai finalement décidé de rejoindre Stanwell afin de bénéficier de la flexibilité qu’offre la structure d’un cabinet de Conseil tel que Stanwell, tout en continuant à travailler sur des problématiques financières/assurantielles.

Depuis mes débuts chez Stanwell, j’ai la chance de travailler sur un projet d’envergure et au cœur de l’actualité : la mise en œuvre du Prélèvement à la Source. En parallèle, je jongle entre différents chantiers internes : veille Insurtech et rencontre de startups, organisation du séminaire d’entreprise et autres événements internes, recrutement… En bref : j’ai de la matière pour faire en sorte que mes journées ne se ressemblent pas !

Quel est ton meilleur souvenir au sein du cabinet ?

Mon meilleur souvenir au sein du cabinet ? Sans hésiter mon baptême à poney dans les jardins du château de Chantilly – que de frissons !

Plus sérieusement : l’intégralité du séminaire à Chantilly où l’ambiance était si conviviale et empreinte de complicité que j’avais l’impression de faire partie du cabinet depuis 2 ans déjà (versus 2 semaines en réalité…).

Retrouve Orlane sur Linkedin

×
Sophie Piat

Pourquoi Stanwell ?

Au départ, c’est une copine de promo qui m’a parlé de Stanwell.

Ce qui m’a tout de suite plu, c’est que c’est un cabinet positionné « haut de gamme », exigeant, avec de beaux clients et de belles missions…. Sans vous obliger à finir à minuit tous les jours (oui oui, on peut faire du conseil et du sport !) ou à être exactement sur le même moule que le voisin !

Autre point très positif : Stanwell est un cabinet jeune, à taille humaine, où tout le monde se parle et participe au développement, que cela soit sur les missions ou via des chantiers internes. L’ambiance entre les consultants est excellente, on se tire vers le haut sans atmosphère de compétition malsaine.

La cerise sur le gâteau est bien évidemment la vue des bureaux sur la place de l’Etoile (perspective Arc de Triomphe / Tour Eiffel sur ciel nuageux bleu de Paris). Et peut-être les biscuits / corbeilles de fruits de la cuisine. Ou le pouf orange de la salle Migondis. Tout dépend des goûts.

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

Parcours très classique pour ma part ! Bac S, prépa ECS (Ginette), Grande école de commerce (ESCP).

A l’ESCP, j’ai choisi de prendre les cours qui m’intéressaient à la carte, sans spécialisation – C’est mon petit côté anticonformiste. J’ai donc pu avoir, en plus du parcours obligatoire, des cours plus poussés en marketing, des cours d’introduction à l’entreprenariat, à la négociation, à la responsabilité sociale de l’entreprise…

Cela m’a également permis d’être plus flexible sur les destinations d’échanges que je choisissais : j’ai eu la chance de passer 6 mois à Madrid en 2e année, et 6 mois à Los Angeles pour mon dernier semestre d’études (soleil, piscine et voyages, je recommande – mais je m’égare).

J’ai effectué des stages de césure orientés marketing : 6 mois en agence de pub à Paris, et 6 mois entre Paris, Cannes et Miami en marketing et programmation pour une chaine de télévision.

Tout ceci pour dire que je n’avais donc jamais fait de conseil avant Stanwell. Et non, pas besoin d’avoir fait 15 mois de stage intensif en audit et conseil pour venir nous rejoindre !

Quel est ton meilleur souvenir au sein du cabinet ?

Les séminaires sont toujours de supers souvenirs… Celui de Malte était mémorable : balade en bateau, baignade dans eaux turquoises et chasse aux trésors en 4×4… Tout comme celui de Chantilly, avec sa soirée au château (le retour à la lampe frontale était épique), son spa et la balade à cheval.

J’ai adoré la soirée des 10 ans de Stanwell : un mur qui s’écroule pour dévoiler un bar caché, une déco très originale, des plantes qui se mangent, des boas en plume sur la piste de danse …

Petite mention spéciale enfin pour les Escape Games avec l’équipe de la mission Luxembourg.

Retrouve Sophie sur Linkedin

×
Arthur Devienne

Pourquoi Stanwell ?

Stanwell est l’aboutissement d’une réflexion démarrée dans le beurre & le fromage ! Apprenti dans un groupe de l’agro-alimentaire pendant mes études, j’y ai vécu un programme de transformation qui m’a donné envie de mieux comprendre ce type de projet. Lorsque je me suis décidé pour le conseil, c’est donc naturellement que je me suis tourné vers le conseil en Transformation.

Le choix de Stanwell s’est fait suite à la série d’entretiens que j’y ai passés. J’ai rencontré des personnes qui m’ont donné envie de travailler avec elles !

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

Je suis diplômé de l’ESSEC. Stanwell a été mon stage de fin d’études avant de devenir mon premier job.

J’y suis venu avec notamment les missions Retail en tête (le fromage, encore & toujours) ; j’ai depuis découvert les milieux de la Banque & de l’Assurance – avec intérêt !

Quel est ton meilleur souvenir au sein du cabinet ?

Question toujours difficile. Probablement lorsque j’ai présenté une initiative interne à un associé et obtenu son soutien !

Retrouve Arthur sur Linkedin

×
Philippe Forestier

Pourquoi Stanwell ?

C’est l’histoire d’une rencontre entre un jeune diplômé enthousiaste et un cabinet de conseil singulier ! J’ai tout de suite adhéré à l’état d’esprit stanwellien qui allie innovation, conviction, originalité et dynamisme. J’y souscris encore aujourd’hui.

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

Entré à HEC après les années de prépa, j’ai décidé en fin de M1 de suivre un double diplôme avec Sciences Po Paris en Management et Affaires publiques. Mes premières expériences professionnelles portaient sur les stratégies de communication corporate et la promotion des investissements étrangers en France. Après quoi j’ai directement intégré Stanwell.

Quel est ton meilleur souvenir au sein du cabinet ?

La satisfaction du client après la remise d’un livrable de qualité dans les délais impartis m’a offert, à chaque fois, des moments gratifiants. Au vu de la richesse de nos missions, nul doute que mon meilleur souvenir est à venir !

Retrouve Philippe sur Linkedin

×